Ce lundi 22 Février 2021, les conducteurs, responsables de base, les responsables départementaux et nationaux se sont retrouvés ce matin devant leur siège pour le démarrage de la semaine.

Un sujet brulant qui défraye la chronique est le mécontentement des conducteurs envers la mairie de Cotonou.

Nous sommes des travailleurs de l’économie informelle et apportons beaucoup dans les caisses de l’état. Nous avons besoin d’un mieux être en notre qualité du taxi-ville qui est le moyen de la mobilité urbaine de la ville depuis des décennies.

Le mouvement du boycott est toujours en vue et ceci à partir du 1er Mars c’est-à-dire dans une semaine si rien n’est pas des autorités municipales.

Seul sujet abordé aux couleurs ce jour.

Ccom/OCTaViC-BENIN…

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *