Le développement numérique au bénin s’est propagé dans tous les secteur au Bénin.

Aujourd’hui, dans le milieu du Transport, des solution digitale de location de véhicule pour faire ses courses devient chose aisée malheureusement, cette solution digitale écarte peu à peu les conducteurs professionnels de bénéficier du fruit de leur métier.

Les demandeurs de véhicules souhaitent à avoir des véhicules à immatriculation privée ainsi après avoir validé une course et que le conducteur se pointe avec son véhicule, il est retourné par ce dernier disant qu’il ne veut pas un Taxi mais plutôt un véhicule personnel.

Cette manière d’agir amène les promoteurs d’entreprise de solution digitale pour les location en ligne a privilégie les les véhicules personnel à faire le job. Etant des entrepreneurs c’est la rentrée financière qui primordiale à eux. Mais notre législation ne permet pas aux véhicules privés de faire du commerce c’est-à-dire du transport de personne contre rémunération. Pour mener une telle activité, on a besoin de remplir des condition au niveau de l’ANATT et de payer les taxes de Taxi mais ce n’est plus le cas depuis environ cinq (05) ou rien n’est plus suivi dans ce secteur. Ceci tue à petit feu les acteurs professionnels qui sont les conducteurs de taxi ainsi que les propriétaire de taxi. Le gouvernement doit faire quelques choses et au plus tôt.

Si rien n’est fait d’ici peu, la profession taxi va disparaître. Ce phénomène agit aussi sur les Taxis du gouvernement (Bénin-Taxi).

Ccom/OCTaViC-BENIN…

Partager