Le Jeudi 09 Juillet dernier, le Gouvernement de la rupture a démarré l’octroi du fond social promis aux artisans dont les activités sont infectées par le coronavirus.

smart

Réfléchir ensemble sur la gestion de ce fond a été l’objet de notre rendez-vous hebdomadaire d’éducation routière de ce jour.

smart

Les échanges ont été enrichis. Il a été bon de savoir comment les conducteurs de taxi-ville on fait usage de l’argent reçu du gouvernement.

Des conducteurs, certains ont mis l’argent dans la création de petites activités à revenues;

smart

Certains ont effectué des réparations sur leurs véhicules vu que ce dernier avait déjà des pannes ou défaut de pièces administratives

Et d’autres encore dispose de ces fonds sur eux parce qu’ils réfléchissent encore dans quoi investir ou comment dépenser ces fonds vu qu’ils ont déjà pu gérer les difficultés d’entre temps.

Une proposition d’investissement commun est aussi envisagé pour l’achat de véhicules par des conducteurs constitués en groupe pour mettre en circulation.

smart

Il est déjà bien intéressant de savoir que ces fonds n’ont pas été gaspillés et que si le gouvernement nous met à disposition des véhicules neufs pour un remboursement progressif comme le cas de Bénin-taxi, une bonne gestion sera faite.

Le secrétaire Général de OCTaViC-BENIN, a été très content de ses pairs qui aujourd’hui ont véritablement changé grâce aux efforts quotidien à travers les différentes séances d’échanges que l’organisation fait avec ces membres.

Il souhaite un réel épanouissement aux conducteurs et leur promet que « Demain sera meilleur »….

source:Ccom/OCTaViC-BENIN.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *