Ce lundi 11 Novembre 2019, nous avons procédé comme toujours à la levée des couleurs.

Après cette cérémonie nationale ou tous nos représentants des sections d’activité sont tous présents, nous avons fait place à l’écoute des difficultés rencontrées par les conducteurs au cours de la semaine.

A tour de rôle, les actifs au volant nous ont rapporté les difficultés rencontrés dans la circulation et également des conseils envers leurs camarades pour éviter des accidents de fin d’année.

C’est au secrétaire général de l’UNACITAVIB Monsier ADAÏTCHA Gérard, un syndicat allié à OCTaViCBENIN de répondre aux diverses inquiétudes des conducteurs dont les principales ont été:

1- Le non respect des recommandations préfectorales et municipales par rapport aux points d’activité retenus.

Depuis que les abords des voies sous l’emprise des taxis de toutes sortes et de toutes catégories a été dégagées par l’équipe préfectorale et celle municipale, nous constatons malheureusement nos collègues conducteurs de Muni bus toujours sur la chaussée en face de la pharmacie les 4thérapies directions « carrefour LEGBA »; un emplacement occupé par les taxi-ville précédemment. Pire, sous le regard et en présence des agents en uniforme qui accompagnent ce désordre et le non respect à la décision de l’autorité.

Cet acte est mal apprécié par les conducteurs de taxi-ville qui se disent mener des actions de mécontentement.

2- L’augmentation de nombres de place de véhicules à disposer sur l’air de chargement accordé.

A ces principales préoccupations, le scrétaire général ADAÏTCHA Gérard a une fois apaisé les conducteurs et a promis faire des démarches à l’endroit des autorité courant la semaine.

C’est après tout ceci qu’une bonne semaine d’activité a été souhaité à tous les artisans du taxi-ville.

Source:Ccom/OCTaViC-BENIN.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *