Le transport est un secteur orphelin au Bénin car les gouvernants depuis des années n’accordent pas beaucoup d’importances à cette activité qui pourtant contribue à la stabilité économique du pays. C’est donc pour assainir le secteur et accompagner les réformes du gouvernement du président Patrice Talon que les conducteurs de taxi villes ont décidés d’opérer une réforme assez importante pour la rénovation du secteur su transport au Bénin. Ils ont procédé ce mercredi au lancement de l’application Transport 229, une innovation qui porte la griffe de l’organisation des conducteurs de taxi ville au Bénin. Mais cette application est le fruit de la collaboration entre les conducteurs de camions, taxi urbain et autres corps de conducteurs au Bénin. Désormais tous les conducteurs seront enregistrés sur cette plateforme, cela permettra de savoir le nombre exact de conducteur toutes catégories confondues existe au Bénin avec les coordonnées des propriétaires et parents proches en cas de besoin. Il y a quelques mois le gouvernement a lancé le recensement des artisans, mais malheureusement les conducteurs de taxi n’ont pas pu se faire enrôler donc cette application est la bienvenue et cela s’inscrit dans la dynamique d’accompagner les réformes du gouvernement dans le domaine du transport. Une autre innovation est que cela peut permettre avec les numéros qui seront attribués aux véhicules de les identifier pour des questions sécuritaires, en relation avec les services du centre national de sécurité routière les dates de visites techniques seront communiquées aux conducteurs de véhicules.
La cérémonie de lancement de cette application Transport 229 a connu la présence effective des autres organisations des conducteurs du Bénin, même celui du Niger. Pour le directeur général adjoint de l’agence nationale des transports terrestres, Bernard Agossou ZANNOU cette application transport 229 est une innovation qui vient accompagner les efforts du gouvernement. Pour que cela soit un véritable succès, il a invité les organisations syndicales qui défendent les conducteurs de toute catégories confondues à s’unir pour que comme au Togo on puisse avoir une seule organisation. Dans une diversité on ne peut assainir le milieu alors que c’est notre ambition a conclu le DGA de l’ANATT. Les représentants du CNSR, la police républicaine aussi ont assisté à la cérémonie.

Les conducteurs sont donc invités à fournir les renseignements nécessaires afin de figurer dans la base de données, et les usagers sont priés de télécharger cette application grâce au Play store de leur téléphone pour consulter et signaler au besoin des faits.

AGENCE DE COMMUNICATION STRACOM

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *